Page d'accueil
Contact
Forum
Livre d'or
APRES LA MORT LA VIE
LA MALADIE ET LA MORT EN ISLAM
=> Le musulman face à la maladie
=> Ne pas se plaindre exagérément
=> Placer sa confiance en Dieu
=> Puisez sa force dans la prière et l'invocation
=> Demander pardon
=> Ne pas être négligent dans l'aisance
=> Le musulman doit penser à la mort
=> Le musulman ne doit pas souhaiter la mort
=> A propos de l'euthanasie
=> A propos du suicie
=> La piété du musulman face à sa maladie
=> L'obligation de se soigner
=> La médecine du Prophète
=> La guérison par le Coran et les invocations
=> Ce qui n'est pas licite pour se soigner
=> Prévention - Contagion
=> L'interdiction de nuire à sa santé
=> Manger de la nourriture licite
=> Ce qui est interdit
=> Concernant le gibier, la chasse, la pêche
=> Joïr de ce que Dieu met à notre disposition
=> Se garder de tout excès
=> Quelques règles de bienséance à l'égard de la nourriture
=> A propose de l'alcool et de la drogue
=> Bonnes paroles et réconfot
=> La visite des malades : une obligation islamique
=> Comportement social des visiteurs
=> Quelques règles à respecter lors des visites
=> Sur l'hygiène en général
=> Rappel de la prière
=> La purification rituelle (ablution)
=> La propreté - L'hygiène
=> L'hygiène envers le malade
=> Lorsque la maladie évolue vers la mort
=> Assister l'agonisant
=> Conduite à tenir pendant l'agonie
=> Lorsque survient la mort
=> Ni cris, ni gémissements
=> A propos des pleureuses
=> Sur la toilette mortuaire
=> Exécution de la toilette mortuaire
=> L'enveloppement du défunt
=> La prière mortuaire
=> Exécution de la prière mortuaire
=> Sur les funérailles
=> Se lever sur le passage d'un convoi
=> Préparation de la tombe
=> L'ensevelissement du défunt
=> Après la mise en terre
=> Comblement de la tombe
=> A propos de l'incinération
=> Sur la visite des cimetières
=> Durée du deuil
=> La visite de condoléances
LES 5 PILLIERS DE L'ISLAM
POEMES
Titre de la nouvelle page
 

Ce qui est interdit

« Vous sont interdits : la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc, sur ce quoi on a invoqué un autre nom que celui de Dieu, la bête étouffée, la bête assommée ou morte d’une chute ou morte d’un coup de corne, et celle q’une bête féroce a dévorée, sauf celle que vous égorgez avant qu’elle ne soit morte… »

 

Il va de soi que cela concerne également les produits dérivés. Ainsi, lorsqu’on dit chair de porc, cela sous-entend tout ce qui provient du porc ; il est évident par exemple que la graisse de porc est aussi interdite ! Et il en va de même de la graisse provenant d’un autre animal que le porc qui n’aurait pas été égorgé rituellement.

 

Cependant, l’islam dans sa grande tolérance permet exceptionnellement au musulman qui ne peut se procurer un produit licite pour se nourrir, et s’il se trouve dans le cas de grande nécessité ou sous la contrainte de déroger à cette interdiction relative à la nourriture de façon exceptionnelle, sans encourir de blâme pour cela.

 

Et encore faut-il préciser que, m^me dans le cas de contrainte, le musulman ne doit en consommer que la quantité indispensable à assurer sa subsistance du moment et qu’il ne doit pas le faire avec délectation et y prendre du plaisir.


=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=