Page d'accueil
Contact
Forum
Livre d'or
APRES LA MORT LA VIE
LA MALADIE ET LA MORT EN ISLAM
=> Le musulman face à la maladie
=> Ne pas se plaindre exagérément
=> Placer sa confiance en Dieu
=> Puisez sa force dans la prière et l'invocation
=> Demander pardon
=> Ne pas être négligent dans l'aisance
=> Le musulman doit penser à la mort
=> Le musulman ne doit pas souhaiter la mort
=> A propos de l'euthanasie
=> A propos du suicie
=> La piété du musulman face à sa maladie
=> L'obligation de se soigner
=> La médecine du Prophète
=> La guérison par le Coran et les invocations
=> Ce qui n'est pas licite pour se soigner
=> Prévention - Contagion
=> L'interdiction de nuire à sa santé
=> Manger de la nourriture licite
=> Ce qui est interdit
=> Concernant le gibier, la chasse, la pêche
=> Joïr de ce que Dieu met à notre disposition
=> Se garder de tout excès
=> Quelques règles de bienséance à l'égard de la nourriture
=> A propose de l'alcool et de la drogue
=> Bonnes paroles et réconfot
=> La visite des malades : une obligation islamique
=> Comportement social des visiteurs
=> Quelques règles à respecter lors des visites
=> Sur l'hygiène en général
=> Rappel de la prière
=> La purification rituelle (ablution)
=> La propreté - L'hygiène
=> L'hygiène envers le malade
=> Lorsque la maladie évolue vers la mort
=> Assister l'agonisant
=> Conduite à tenir pendant l'agonie
=> Lorsque survient la mort
=> Ni cris, ni gémissements
=> A propos des pleureuses
=> Sur la toilette mortuaire
=> Exécution de la toilette mortuaire
=> L'enveloppement du défunt
=> La prière mortuaire
=> Exécution de la prière mortuaire
=> Sur les funérailles
=> Se lever sur le passage d'un convoi
=> Préparation de la tombe
=> L'ensevelissement du défunt
=> Après la mise en terre
=> Comblement de la tombe
=> A propos de l'incinération
=> Sur la visite des cimetières
=> Durée du deuil
=> La visite de condoléances
LES 5 PILLIERS DE L'ISLAM
POEMES
Titre de la nouvelle page
 

A propos de l'euthanasie

Parler de la mort nous oblige à évoquer, très brièvement l’euthanasie, c’est à dire la mort programmée, administrée « médicalement ». L’islam ne permet pas l’euthanasie active. Même si un malade la demandait, aucun médecin musulman ne peut pratiquer cet acte.

 

De même, il n’est pas permis au musulman de demander aux médecins de mettre un terme à sa vie, même pour abréger ses souffrances. Il suffit de se rapporter à ce qui précède et au chapitre de suicide.

 

 

Cependant, le musulman peut solliciter, auprès des médecins, que ses souffrances soient allégées par l’administration de médicaments plus forts, tout en sachant que certains de ces médicaments peuvent éventuellement avoir une action incidente sur l’échéance de la vie. Mais cette incidence n’est pas certaine ; c’est Dieu qui en est le Maître, de telle sorte que la mort du patient ne survient qu’au terme qui lui a été fixé initialement par Son Créateur !

 

Le terme de chaque vie humaine appartient à Dieu seul et il n,’est pas permis à quiconque d’en disposer.


=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=