Page d'accueil
Contact
Forum
Livre d'or
APRES LA MORT LA VIE
LA MALADIE ET LA MORT EN ISLAM
=> Le musulman face à la maladie
=> Ne pas se plaindre exagérément
=> Placer sa confiance en Dieu
=> Puisez sa force dans la prière et l'invocation
=> Demander pardon
=> Ne pas être négligent dans l'aisance
=> Le musulman doit penser à la mort
=> Le musulman ne doit pas souhaiter la mort
=> A propos de l'euthanasie
=> A propos du suicie
=> La piété du musulman face à sa maladie
=> L'obligation de se soigner
=> La médecine du Prophète
=> La guérison par le Coran et les invocations
=> Ce qui n'est pas licite pour se soigner
=> Prévention - Contagion
=> L'interdiction de nuire à sa santé
=> Manger de la nourriture licite
=> Ce qui est interdit
=> Concernant le gibier, la chasse, la pêche
=> Joïr de ce que Dieu met à notre disposition
=> Se garder de tout excès
=> Quelques règles de bienséance à l'égard de la nourriture
=> A propose de l'alcool et de la drogue
=> Bonnes paroles et réconfot
=> La visite des malades : une obligation islamique
=> Comportement social des visiteurs
=> Quelques règles à respecter lors des visites
=> Sur l'hygiène en général
=> Rappel de la prière
=> La purification rituelle (ablution)
=> La propreté - L'hygiène
=> L'hygiène envers le malade
=> Lorsque la maladie évolue vers la mort
=> Assister l'agonisant
=> Conduite à tenir pendant l'agonie
=> Lorsque survient la mort
=> Ni cris, ni gémissements
=> A propos des pleureuses
=> Sur la toilette mortuaire
=> Exécution de la toilette mortuaire
=> L'enveloppement du défunt
=> La prière mortuaire
=> Exécution de la prière mortuaire
=> Sur les funérailles
=> Se lever sur le passage d'un convoi
=> Préparation de la tombe
=> L'ensevelissement du défunt
=> Après la mise en terre
=> Comblement de la tombe
=> A propos de l'incinération
=> Sur la visite des cimetières
=> Durée du deuil
=> La visite de condoléances
LES 5 PILLIERS DE L'ISLAM
POEMES
Titre de la nouvelle page
 

A propos de l'incinération

L’islam ne reconnaît pas l’incinération. Le musulman doit être lavé, enveloppé de son linceul et mis en terre, ainsi qu’il vient d’être dit, même si son corps n’est pas entier.

En ce qui concerne les funérailles des non-musulmans :

 

Nombre de musulmans, dont les familles ne sont pas musulmanes, se posent la question de savoir ce qu’il convient de faire lors du décès d’un membre de leur famille.

 

Ce sont ces circonstances au cours desquelles les musulmans ont l’occasion, par leur comportements respectueux et résignés,  par leurs bonnes paroles, d’apporter une consolation, un réconfort et même un exemple à ceux de leurs proches qui subissent une épreuves difficile, d’autant plus qu’ils n’ont pas forcément la même approche de la mort que les musulmans.

 

L’islam incite les musulmans à avoir les meilleurs comportement à l’égard des membres de leur famille, en les respectant et en les soutenant, qu’ils soient ou non musulman, sauf si ceux-ci leurs commandent de désobéir à Dieu.

 

Il est donc parfaitement évident que le devoir du musulman et de la musulmane est d’assister leurs proches lors de leurs épreuves, de les soutenir dans leurs moments douloureux et de leur apporter une consolation. C’est d’ailleurs une opportunité de leur faire connaître et respecter l’islam en leur permettant de le découvrir sous un angle qui ne leur est pas habituel. Dans certains cas, cela peut-être en outre une occasion de rapprochement dans les familles entre musulmans et non-musulmans.

 

" On sait qu’Asmâ a rapporté que sa propre mère, demeurée polythéiste, était venue pour la visiter et qu’avant de la laisser entrer et d’accepter ses cadeaux elle demanda au Prophète si elle pouvait la recevoir. L’Envoyé de Dieu lui a dit : « Oui, reçois ta mère ! "

 


=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=