Page d'accueil
Contact
Forum
Livre d'or
APRES LA MORT LA VIE
LA MALADIE ET LA MORT EN ISLAM
=> Le musulman face à la maladie
=> Ne pas se plaindre exagérément
=> Placer sa confiance en Dieu
=> Puisez sa force dans la prière et l'invocation
=> Demander pardon
=> Ne pas être négligent dans l'aisance
=> Le musulman doit penser à la mort
=> Le musulman ne doit pas souhaiter la mort
=> A propos de l'euthanasie
=> A propos du suicie
=> La piété du musulman face à sa maladie
=> L'obligation de se soigner
=> La médecine du Prophète
=> La guérison par le Coran et les invocations
=> Ce qui n'est pas licite pour se soigner
=> Prévention - Contagion
=> L'interdiction de nuire à sa santé
=> Manger de la nourriture licite
=> Ce qui est interdit
=> Concernant le gibier, la chasse, la pêche
=> Joïr de ce que Dieu met à notre disposition
=> Se garder de tout excès
=> Quelques règles de bienséance à l'égard de la nourriture
=> A propose de l'alcool et de la drogue
=> Bonnes paroles et réconfot
=> La visite des malades : une obligation islamique
=> Comportement social des visiteurs
=> Quelques règles à respecter lors des visites
=> Sur l'hygiène en général
=> Rappel de la prière
=> La purification rituelle (ablution)
=> La propreté - L'hygiène
=> L'hygiène envers le malade
=> Lorsque la maladie évolue vers la mort
=> Assister l'agonisant
=> Conduite à tenir pendant l'agonie
=> Lorsque survient la mort
=> Ni cris, ni gémissements
=> A propos des pleureuses
=> Sur la toilette mortuaire
=> Exécution de la toilette mortuaire
=> L'enveloppement du défunt
=> La prière mortuaire
=> Exécution de la prière mortuaire
=> Sur les funérailles
=> Se lever sur le passage d'un convoi
=> Préparation de la tombe
=> L'ensevelissement du défunt
=> Après la mise en terre
=> Comblement de la tombe
=> A propos de l'incinération
=> Sur la visite des cimetières
=> Durée du deuil
=> La visite de condoléances
LES 5 PILLIERS DE L'ISLAM
POEMES
Titre de la nouvelle page
 

LA MALADIE ET LA MORT EN ISLAM

« La vie présente n’est que jeu et amusement. La demeure dans l’Au-delà sera meilleure pour ceux qui sont pieux ».

 

On rapport bon nombre de hadiths au sujet des épreuves du croyant. Ainsi, Abû Hurayra rapporte que le Prophète (SAW) a dit : « tout ce qui atteint le musulman, épuisement, maladie, chagrin, douleur, souffrance, angoisse, m^me une simple piqûre d’épine, lui vaut, de la part de Dieu, la rémission d’une partie de ses péchés ».

 

Abu Hurayra a rapporté que le Prophète (SAW) a dit : « quand Dieu veut du bien à quelqu’un, il l’éprouve ».

 

Jâbir a rapporté : l’envoyer de Dieu entra un jour chez Um as Sâ’ib et lui demanda : « qu’as-tu à trembler ? » elle lui répond : « c’est la fièvre. Maudite soit-elle ! » Le Prophète (SAW) fit alors cette recommandation : « n’insulte pas la fièvre car elle purifie les fils d’Adam de leurs fautes, de la même manière que le feu de la forge purifie le fer de ses scories ».

 

Enfin, il convient d’ajouter que dieu éprouve les êtres en fonction de leur capacité et de leurs forces, physique et spirituelles à la fois. Dieu connaît mieux que quiconque ce dont est capable chacune de ses créatures et ne les soumet aux épreuves qu’en fonction de ce qu’elles peuvent effectivement supporter, ainsi qu’il dit dans le Coran « Dieu n’impose à aucune âme une charge supérieures à sa capacité ».

 


=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=