Page d'accueil
Contact
Forum
Livre d'or
APRES LA MORT LA VIE
LA MALADIE ET LA MORT EN ISLAM
=> Le musulman face à la maladie
=> Ne pas se plaindre exagérément
=> Placer sa confiance en Dieu
=> Puisez sa force dans la prière et l'invocation
=> Demander pardon
=> Ne pas être négligent dans l'aisance
=> Le musulman doit penser à la mort
=> Le musulman ne doit pas souhaiter la mort
=> A propos de l'euthanasie
=> A propos du suicie
=> La piété du musulman face à sa maladie
=> L'obligation de se soigner
=> La médecine du Prophète
=> La guérison par le Coran et les invocations
=> Ce qui n'est pas licite pour se soigner
=> Prévention - Contagion
=> L'interdiction de nuire à sa santé
=> Manger de la nourriture licite
=> Ce qui est interdit
=> Concernant le gibier, la chasse, la pêche
=> Joïr de ce que Dieu met à notre disposition
=> Se garder de tout excès
=> Quelques règles de bienséance à l'égard de la nourriture
=> A propose de l'alcool et de la drogue
=> Bonnes paroles et réconfot
=> La visite des malades : une obligation islamique
=> Comportement social des visiteurs
=> Quelques règles à respecter lors des visites
=> Sur l'hygiène en général
=> Rappel de la prière
=> La purification rituelle (ablution)
=> La propreté - L'hygiène
=> L'hygiène envers le malade
=> Lorsque la maladie évolue vers la mort
=> Assister l'agonisant
=> Conduite à tenir pendant l'agonie
=> Lorsque survient la mort
=> Ni cris, ni gémissements
=> A propos des pleureuses
=> Sur la toilette mortuaire
=> Exécution de la toilette mortuaire
=> L'enveloppement du défunt
=> La prière mortuaire
=> Exécution de la prière mortuaire
=> Sur les funérailles
=> Se lever sur le passage d'un convoi
=> Préparation de la tombe
=> L'ensevelissement du défunt
=> Après la mise en terre
=> Comblement de la tombe
=> A propos de l'incinération
=> Sur la visite des cimetières
=> Durée du deuil
=> La visite de condoléances
LES 5 PILLIERS DE L'ISLAM
POEMES
Titre de la nouvelle page
 

L'obligation de se soigner

Tout en faisant preuve de patience et de résignation, le musulman doit impérativement se soigner. En effet, comme cela a été souligné déjà plusieurs fois, il ne doit pas ressentir les épreuves, dont la maladie, comme une fatalité ; il doit au contraire lutter et mettre en œuvre tout ce qui est de nature à améliorer sa situation ou son état.

 

Ainsi, celui qui est atteint par la pauvreté doit faire tout ce qu’il peut pour se procurer, de façon licite, le nécessaire pour subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille. Celui qui est atteint par une mésentente au sein de sa famille doit faire tout son possible pour y ramener une paix harmonieuse.

 

De même celui qui est atteint d’une maladie doit faire son possible pour se soigner et rechercher la guérison. Il n’est en effet pas permis au musulman de négliger sa santé ni de laisser dépérir sans chercher de remède : la santé est un don que Dieu nous a octroyé et que nous avons le devoir de préserver, comme nous avons le devoir impérieux de protéger toute la création.

 

La souffrance n’est pas non plus une fatalité et il est tout à fait recommandé au musulman de chercher à faire cesser les souffrances ou à les atténuer, en prenant des médicaments prévus à cet effet, qu’’il s’agisse d’un simple mal de t^te pi de douleurs plus importantes.

 

Le fait de s’imposer une souffrance sans tenter d’y remédier n’apporte rien à la foi du musulman. Ce n’est pas un acte méritoire au regard de l’islam puisqu’il nous est précisément recommandé de rechercher la guérison. Ce qui est méritoire, c’est de supporter la souffrance tout en tentant de la soulager et en recherchant la guérison.

 

Abû Hurayra a rapporté que le Prophète a dit : « Dieu n’a pas fait descendre sur Terre une maladie sans avoir, en même temps, fait descendre son remède ».

 

Cependant, le musulman doit être convaincu que si son état ne parvient pas à s’améliorer malgré qu’il se soit soigné, la faute ne doit pas nécessairement être imputée au médecin. C’est bien plutôt que la volonté divine est de l’éprouver encore. Tout croyant doit accepter ce fait que l’être humain ne peut pas tout, quand bien même il a de grandes compétences et malgré les nombreux progrès de la science ! La puissance n’appartient qu’à Dieu !


=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=