Page d'accueil
Contact
Forum
Livre d'or
APRES LA MORT LA VIE
LA MALADIE ET LA MORT EN ISLAM
=> Le musulman face à la maladie
=> Ne pas se plaindre exagérément
=> Placer sa confiance en Dieu
=> Puisez sa force dans la prière et l'invocation
=> Demander pardon
=> Ne pas être négligent dans l'aisance
=> Le musulman doit penser à la mort
=> Le musulman ne doit pas souhaiter la mort
=> A propos de l'euthanasie
=> A propos du suicie
=> La piété du musulman face à sa maladie
=> L'obligation de se soigner
=> La médecine du Prophète
=> La guérison par le Coran et les invocations
=> Ce qui n'est pas licite pour se soigner
=> Prévention - Contagion
=> L'interdiction de nuire à sa santé
=> Manger de la nourriture licite
=> Ce qui est interdit
=> Concernant le gibier, la chasse, la pêche
=> Joïr de ce que Dieu met à notre disposition
=> Se garder de tout excès
=> Quelques règles de bienséance à l'égard de la nourriture
=> A propose de l'alcool et de la drogue
=> Bonnes paroles et réconfot
=> La visite des malades : une obligation islamique
=> Comportement social des visiteurs
=> Quelques règles à respecter lors des visites
=> Sur l'hygiène en général
=> Rappel de la prière
=> La purification rituelle (ablution)
=> La propreté - L'hygiène
=> L'hygiène envers le malade
=> Lorsque la maladie évolue vers la mort
=> Assister l'agonisant
=> Conduite à tenir pendant l'agonie
=> Lorsque survient la mort
=> Ni cris, ni gémissements
=> A propos des pleureuses
=> Sur la toilette mortuaire
=> Exécution de la toilette mortuaire
=> L'enveloppement du défunt
=> La prière mortuaire
=> Exécution de la prière mortuaire
=> Sur les funérailles
=> Se lever sur le passage d'un convoi
=> Préparation de la tombe
=> L'ensevelissement du défunt
=> Après la mise en terre
=> Comblement de la tombe
=> A propos de l'incinération
=> Sur la visite des cimetières
=> Durée du deuil
=> La visite de condoléances
LES 5 PILLIERS DE L'ISLAM
POEMES
Titre de la nouvelle page
 

L'ensevelissement du défunt

Lors de la mise en terre, le défunt est descendu dans la tombe, enveloppé de son linceul, et déposé à même le sol.

 

Un ou plusieurs hommes descendent dans la fosse préparée comme il a été dit ci-dessus, afin d’y déposer la dépouille et de l’y installer ; le corps doit être déposé couché sur le côté droit, le visage tourné en direction de la Mecque.

 

Une fois le corps du défunt déposé dans la partie étroite qui ressemble à une niche, on défait les liens qui enserrent le linceul à la tête et aux pieds, mais sans ouvrir le linceul.

 

On recouvre alors cette niche, soit avec une ou plusieurs dalles de pierres, soit avec des roseaux posés en travers pour refermer cet espace, de telle sorte que, lorsque l’on remet de la terre dans la tombe, celle-ci ne touche pas directement le linceul.

 

Cependant, dans certains pays non-musulmans, la réglementation exige que le corps soit déposé dans un cercueil et non pas enterré à même la terre. On notera que, dans ces conditions, les cercueils sont fabriqués de la façon la plus ordinaire, avec des planches de bois blanc, sans dorures ni moulures, et qu’on n’habille pas l’intérieur de coussins.

 

Le corps du défunt est alors déposé à plat dans le cercueil, mais, dans la mesure du possible, on tourne son visage vers le côté droit, de telle sorte que son regard est orienté vers la Mecque.

 

Après que le corps ait été déposé, soit à même la niche ou dans le cercueil, chacune des personnes présentes jettera quelques poignées de terre dans la fosse.

 

Puis, la tombe sera comblée de terre et le sol sera aplani sur le dessus. On prendra soin de tasser un cette terre pour éviter qu’avec le temps, celle-ci ne s’affaisse trop et que l’eau n’y s’infiltre.


=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=